webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation Notre approche Nos départements Nos avocats Nos distinctions Nous contacter Equipe restructuring Agenda / évènements Nos événements Autres événements Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Réseau Simon Avocats Prévention Procédures collectives Dirigeants Actionnaires / Investisseurs Créanciers Social Opportunités Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre du restructuring
L'actualité juridique et économique des acteurs du restructuring par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Prévention
 

Etat des lieux des procédures amiables de traitement des difficultés des entreprises en 2018

Etude DELOITTE / ALTARES « L’entreprise en difficulté en France en 2018, une fin de cycle ? », mars 2019

La 13ème édition de l’étude DELOITTE / ALTARES sur les entreprises françaises en difficulté en 2018 révèle une hausse du recours aux procédures amiables de traitement des difficultés des entreprises sur un échantillon de 17 juridictions françaises à hauteur de 15 %. Cette hausse n’est toutefois pas constatée sur l’ensemble du territoire national.



L’étude menée conjointement par le cabinet de conseil et d’audit DELOITTE à partir des données collectées par ALTARES met en exergue, sur un échantillon de 17 juridictions françaises, une augmentation de 15 % de l’ouverture des procédures préventives des difficultés.

Cette hausse concerne principalement les procédures de mandat ad hoc (+ 22 % par rapport à 2017), et plus relativement les procédures de conciliation (+ 8 % par rapport à 2017).

Le rapport précise, par ailleurs, que la procédure de mandat ad hoc a été particulièrement plébiscitée devant les juridictions de Lyon et Rennes avec respectivement 54 et 26 mandats ouverts au cours de l’année 2018.

Toutefois, cette hausse ne se confirme pas au niveau national.

En effet, les données récoltées par l’Observatoire économique du Conseil National des Administrateurs Judiciaires et Mandataires Judiciaires (CNAJMJ) indiquent, au contraire, une sensible baisse du nombre de procédures préventives au cours de l’année 2018 avec 3 599 procédures ouvertes, soit 2 % de moins qu’en 2017.

Parmi ces 3 599 procédures ouvertes, 70 % concernent des procédures de mandat ad hoc contre 30 % concernant les procédures de conciliation.

Cette préférence peut s’expliquer par une plus grande souplesse du mandat ad hoc, sans limite de durée.

Il est cependant rappelé que l’ouverture d’une procédure de mandat ad hoc implique l’absence d’un état de cessation des paiements.

Par ailleurs, l’Etude met également en exergue une baisse du nombre d’emplois concernés par ces procédures amiables, et ce à hauteur de 85 829, soit une baisse de 16 % par rapport à 2017.

Ce chiffre n’a eu de cesse de diminuer depuis 2016.

En effet, le nombre d’emplois concernés s’élevaient alors à 196 705.

Ces données chiffrées permettent ainsi de constater que malgré une baisse sensible du nombre d’ouverture de procédures amiables, le recours au traitement amiable des difficultés tend à se stabiliser au cours des dernières années.

A rapprocher : Défaillances et sauvegardes d’entreprises en France, par Jean-Charles SIMON

VOIR AUSSI

Rejet de l’appel du créancier contre l’ordonnance octroyant des délais de paiement en conciliation

CA Aix en Provence, 27 juin 2019, n°2019/267

- Vu : 197

L’ordonnance rendue par le président du tribunal de commerce allouant, dans le cadre d’une procédure de conciliation, des délais de paiement en application de l’alinéa 5 de l’article L.611-7 du Code de commerce, ne peut faire l’objet d’aucune voie de recours. Ainsi, l’appel interjeté par le créancier à l’encontre d’une telle ordonnance ne peut qu’être déclaré irrecevable.

> Lire la suite

Le dépôt des comptes sociaux : un mode de prévention des difficultés

CA Nîmes, 4ème ch. com., 22 mars 2018, n°17/03526

- Vu : 1000

Si le dépôt des comptes sociaux s’inscrit comme une mesure d’information des tiers sur la santé d’une entreprise, il s’inscrit également comme un mode de prévention des difficultés.

> Lire la suite


Les plus vus...
Conditions de la conversion de la procédure de redressement judiciaire en liquidation judiciaire
15 mars 2018 - Vu : 9283
La conversion de la procédure de redressement judiciaire en une procédure de liquidation judiciaire n’impose pas la constatation de l’état ...
> Lire la suite
Obtention de délais de paiement dans le cadre d’une procédure de conciliation
6 juillet 2017 - Vu : 7699
La procédure de conciliation a pour objectif de rechercher un accord amiable entre l'entreprise et ses principaux créanciers, ...
> Lire la suite
Contrairement au gage, l’hypothèque ne peut bénéficier de l’attribution judiciaire en cas de liquidation judiciaire
7 septembre 2017 - Vu : 7523
Contrairement au créancier gagiste, le créancier hypothécaire ne peut solliciter l’attribution judiciaire du bien en cas d’ouverture d’une ...
> Lire la suite
Sur les mesures du projet de Loi Pacte concernant les entreprises en difficulté
13 septembre 2018 - Vu : 4740
En matière d’entreprises en difficulté, le projet de loi du Gouvernement relatif à la croissance et à la ...
> Lire la suite
Copyright ©2017 La lettre du restructuring | Création et réalisation Webcd©