webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation Notre approche Nos départements Nos avocats Nos distinctions Nous contacter Equipe restructuring Agenda / évènements Nos événements Autres événements Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Réseau Simon Avocats Prévention Procédures collectives Dirigeants Actionnaires / Investisseurs Créanciers Social Opportunités Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre du restructuring
L'actualité juridique et économique des acteurs du restructuring par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Prévention
 

[VIDÉO] Philippe PICHLAK, Manager de transition

Réflexions d'Experts

Dans cette vidéo, Philippe PICHLAK aborde la nécessaire transformation des entreprises de service et l'importance de la qualité de l'accompagnement durant ces périodes de transformation.

 

La nécessaire transformation des entreprises de service et l’importance de la qualité de l’accompagnement durant ces périodes de transformation

Bonjour.

Je m’appelle Philippe PICHLAK, je suis Manager de transition.

Je suis spécialisé dans l’accompagnement et la transformation des entreprises de service, notamment celles qui opèrent des réseaux multi points de vente. Je réalise également des missions de restructuration financières et opérationnelles, pour le compte des actionnaires et des dirigeants.

Au cours de ces missions, j’ai eu plusieurs fois l’opportunité de collaborer avec les équipes du cabinet Simon & Associés.

Mon message d’aujourd’hui porte sur 2 thèmes :

  • La nécessaire transformation des entreprises de service,
  • L’importance de la qualité de l’accompagnement durant ces périodes de transformation.

Parlons tout d’abord de la période que nous traversons :

C’est une période, au-delà du terme de crise, de profonds bouleversements.

Elle ne crée pas véritablement de nouveaux changements, elle accélère les changements déjà perçus les années précédentes. Les entreprises qui les avaient sentis et anticipés sont celles qui, aujourd’hui, tirent leur épingle du jeu.

Ces bouleversements se constatent notamment dans l’évolution des comportements des consommateurs.  

Et cette évolution attend nécessairement une réponse de la part des entreprises, notamment dans le soin apporté à l’expérience proposée à ces consommateurs.

Nous sommes passés en quelques années d’une vision d’une expérience transactionnelle, successivement à une expérience relationnelle, puis émotionnelle et maintenant culturelle.

Les entreprises qui réussiront leur transformation se seront nécessairement préoccupé d’opérer des changements culturels dans leur expérience client :

  • En mobilisant l’ensemble des acteurs de l’entreprise,
  • En traitant avec soin l’ensemble des maillons de la chaîne de valeur, et l’ensemble des points de contacts avec leurs clients,
  • Et enfin, en proposant à leurs collaborateurs une expérience toujours meilleure, en prenant appui sur la symétrie des attentions.

Cette période de ralentissement d’activité pour nombre d’entreprises doit servir à se poser les bonnes questions, et à réfléchir à l’ensemble de ces sujets, pour préparer au mieux le rebond.

Pour opérer ces changements, un accompagnement expert est souvent nécessaire, voire indispensable.

Lorsque ces changements appellent une restructuration, faire appel à des personnes ou à des organisations expertes est un investissement rentable.

Dans ces situations, la qualité du diagnostic, l’identification des solutions et l’accompagnement dans leur mise en œuvre sont les 3 éléments essentiels pour mener à bien le plan d’action qui permettra à l’entreprise de repartir sur des bases assainies.

Le renfort, à la fois en nombre et en expertise, permet aux équipes en place de continuer à se focaliser sur la gestion quotidienne et apporte un soutien technique - et psychologique- aux dirigeants.

Le recours à des procédures amiables ou judiciaires est quelques fois nécessaire.

Il ne faut pas en avoir peur, et au contraire, utiliser l’ensemble des outils juridiques disponibles pour créer les conditions d’un possible retournement de situation.

Enfin, un dernier message relatif au timing.

Anticipation et réactivité sont deux maîtres mots dans les situations de transformation, et a fortiori dans les situations de restructuration.

Dirigeants, actionnaires, n’attendez pas avant de vous faire accompagner dans ces périodes de profonds changements.

Et dans cet esprit, je pourrais conclure en proposant à votre réflexion la citation de Sir Winston Churchill : « Il faut prendre le changement par la main, avant qu’il ne vous prenne par la gorge ».
VOIR AUSSI

Le projet de directive relative aux cadres de restructurations préventifs : vers une harmonisation a minima

Projet de directive européenne relative aux cadres de restructuration préventive, à la remise de dettes et aux déchéances, et aux mesures à prendre pour augmenter l’efficacité des procédures en matière de restructuration, d’insolvabilité...

- Vu : 3045

Le Parlement européen a arrêté le 28 mars 2019 sa position sur le projet de directive européenne relative aux cadres de restructuration préventive, à la remise de dettes et aux déchéances, et aux mesures à prendre pour augmenter l’efficacité des procédures en matière de restructuration, d’insolvabilité et de remise de dettes.

> Lire la suite

Clôture de la procédure de conciliation : auto-saisine du président du tribunal exclue

CA Dijon, 2ème ch. civ., 13 juillet 2017, n°17/00720

- Vu : 3821

Le président du tribunal qui a ouvert une procédure de conciliation n’est pas autorisé à se saisir d’office pour y mettre un terme.

> Lire la suite


Les plus vus...
Conditions de la conversion de la procédure de redressement judiciaire en liquidation judiciaire
15 mars 2018 - Vu : 17480
La conversion de la procédure de redressement judiciaire en une procédure de liquidation judiciaire n’impose pas la constatation de l’état ...
> Lire la suite
Obtention de délais de paiement dans le cadre d’une procédure de conciliation
6 juillet 2017 - Vu : 13459
La procédure de conciliation a pour objectif de rechercher un accord amiable entre l'entreprise et ses principaux créanciers, ...
> Lire la suite
Contrairement au gage, l’hypothèque ne peut bénéficier de l’attribution judiciaire en cas de liquidation judiciaire
7 septembre 2017 - Vu : 13084
Contrairement au créancier gagiste, le créancier hypothécaire ne peut solliciter l’attribution judiciaire du bien en cas d’ouverture d’une ...
> Lire la suite
Sur les conditions de la compétence du juge-commissaire en cas de contestation de créances
4 janvier 2018 - Vu : 7589
Le juge-commissaire est compétent pour statuer sur l’admission ou le rejet de la créance déclarée à condition que ...
> Lire la suite
Copyright ©2017 La lettre du restructuring | Création et réalisation Webcd©