webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation Notre approche Nos départements Nos avocats Nos distinctions Nous contacter Equipe restructuring Agenda / évènements Nos événements Autres événements Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Réseau Simon Avocats Prévention Procédures collectives Dirigeants Actionnaires / Investisseurs Créanciers Social Opportunités Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre du restructuring
L'actualité juridique et économique des acteurs du restructuring par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Social
 

Créance d’un syndicat professionnel et garantie AGS

Cass. Soc. 30 septembre 2020, n°18-26.371

Seuls les salariés, dont l’employeur est soumis à l’obligation d’assurance contre le risque de défaut de paiements des sommes qui leur sont dues en exécution du contrat de travail, bénéficient de la garantie AGS, à l’exclusion par conséquent des syndicats professionnels.



A la suite de l’ouverture d’une procédure de liquidation judiciaire à l’encontre de la société EGEE NORMANDIE, l’ensemble des salariés de cette dernière a été licencié pour motif économique.  Soutenant que les difficultés économiques de la société résultaient d’un comportement intentionnel et frauduleux de l’employeur rendant les licenciements sans cause réelle et sérieuse, deux syndicats ont sollicité la fixation au passif d’une créance de dommages etintérêts en réparation de leurs diverspréjudices, et l’opposabilité à l’AGS de la décision à intervenir.

Faisant droit aux demandes des deux syndicats, les juges du fond ont considéré les licenciements sans cause réelle et sérieuse, fixé au passif de la liquidation judiciaire deux créances d’un montant de 500 € chacune, et déclaré leur décision opposable à la délégation AGS CGEA de ROUEN.

Cet arrêt est censuré par la Cour de cassation, appliquant strictement les dispositions de l’article L. 3253-6 du code du travail, lequel cantonne la garantie AGS aux sommes dues par l’employeur à ses salariés. Cet article dispose en effet que « Tout employeur de droit privé assure ses salariés, y compris ceux détachés à l'étranger ou expatriés mentionnés à l'article L. 5422-13, contre le risque de non-paiement des sommes qui leur sont dues en exécution du contrat de travail, en cas de procédure de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire ».

Les syndicats professionnels, qui n’agissent pas en qualité de salariés mais d’organisation de défense de l’intérêt de ces derniers, ne pouvaient par conséquent solliciter la garantie AGS.

 

A rapprocher : Article L. 3253-6 du code du travail

VOIR AUSSI

Incompétence du conseil de prud’hommes en cas de mise en cause par les salariés de la responsabilité extracontractuelle de la société mère

Cass. soc., 13 juin 2018, n°16-25.873

- Vu : 1123

L’action en responsabilité délictuelle intentée par les salariés d’une société en liquidation judiciaire à l’encontre de la société-mère ne relève pas du conseil des prud’hommes en l’absence de contrat de travail entre cette dernière et les salariés, et qu’il n’est pas soutenu l’existence d’une situation de co-emploi.

> Lire la suite

Refus d’appliquer le principe d’égalité de traitement entre des salariés issus de PSE différents

Cass. soc., 29 juin 2017, n°16-12.007 et 15-21.008

- Vu : 1590

Le principe d’égalité de traitement s’applique entre des salariés licenciés inclus dans le cadre d’un même plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) mais ne s’applique pas entre des salariés issus de deux PSE différents.

> Lire la suite


Les plus vus...
Conditions de la conversion de la procédure de redressement judiciaire en liquidation judiciaire
15 mars 2018 - Vu : 14322
La conversion de la procédure de redressement judiciaire en une procédure de liquidation judiciaire n’impose pas la constatation de l’état ...
> Lire la suite
Obtention de délais de paiement dans le cadre d’une procédure de conciliation
6 juillet 2017 - Vu : 10822
La procédure de conciliation a pour objectif de rechercher un accord amiable entre l'entreprise et ses principaux créanciers, ...
> Lire la suite
Contrairement au gage, l’hypothèque ne peut bénéficier de l’attribution judiciaire en cas de liquidation judiciaire
7 septembre 2017 - Vu : 10638
Contrairement au créancier gagiste, le créancier hypothécaire ne peut solliciter l’attribution judiciaire du bien en cas d’ouverture d’une ...
> Lire la suite
Sur les mesures du projet de Loi Pacte concernant les entreprises en difficulté
13 septembre 2018 - Vu : 6176
En matière d’entreprises en difficulté, le projet de loi du Gouvernement relatif à la croissance et à la ...
> Lire la suite
Copyright ©2017 La lettre du restructuring | Création et réalisation Webcd©