Compétence du Tribunal Judiciaire – responsabilité civile personnelle du liquidateur

Photo de profil - COOPER Carine | Avocat | Lettre du Restructuring

COOPER Carine

Avocat

Cass. soc., 19 janv. 2022, n° 19-19313

La juridiction prud’homale, même en cause d’appel, n’est pas compétente pour connaître d’une demande de condamnation du liquidateur à garantir le paiement des sommes fixées au passif de la liquidation.

Une salariée licenciée pour motif économique saisit le Conseil de Prud’hommes d’une demande de fixation de son solde de tout compte au passif de la société employeuse, liquidée. Son licenciement étant intervenu au-delà des délais de garantie AGS, elle sollicite la garantie personnelle du liquidateur pour le paiement des créances à fixer. Le Conseil de Prud’hommes se déclare incompétent pour connaître de cette demande.

En cause d’appel le liquidateur, assigné à titre personnel, n’est pas représenté.  La Cour d’appel de PARIS (CA Paris, Pôle 6, 2ème ch., 16 mai 2019, n° 18/11831) fait droit à la demande de la salariée, fixe au passif ses créances et condamne le liquidateur à garantie.

Sur pourvoi du liquidateur, cette décision est cassée au visa des articles R 662-3 et L 625-1 du code de commerce mais également 51 du code de procédure civile.

L’article L 625-1 du code de commerce donne compétence au Conseil de Prud’hommes pour fixer la créance du salarié au passif de la liquidation judiciaire.

L’article R 662-3 du même code attribue au tribunal judiciaire la connaissance des actions en responsabilité civile à l’encontre notamment des liquidateurs.

En l’espèce la salariée formulait deux demandes : une relevant de la compétence du conseil de prud’hommes (fixation au passif) et une autre relevant du tribunal judiciaire (action en responsabilité à l’encontre du liquidateur).

Pouvait-elle formuler ces deux demandes devant la juridiction prud’homale au motif que la demande de garantie était accessoire à la demande préalable de fixation ?

C’est ce qu’admettait à tort la Cour d’appel mettant en avant l’absence de compétence exclusive du tribunal judiciaire pour connaître de l’action en responsabilité du liquidateur et donc de la demande incidente en découlant.

Or la question posée n’était pas celle de la recevabilité d’une demande incidente mais une question de compétence réglée par l’article 51 du code de procédure civile suivant lequel :

– Le tribunal judiciaire connait des demandes de sa compétence et de toute demande incidente sauf celle relevant de la compétence exclusive d’une autre juridiction.

– Les autres juridictions ne connaissance que des demandes incidentes relevant de leur compétence.

Le Conseil de Prud’hommes ne peut ainsi pas connaître d’une demande relevant de la compétence d’une autre juridiction.

La Cour de cassation casse donc logiquement l’arrêt de la Cour d’appel et renvoie la demande de la salariée devant le Tribunal judiciaire.

 

À rapprocher :  Cass. com., 5 décembre 2018, n° 17-20.065 – incompétence du tribunal de commerce pour connaître de l’action en responsabilité contre un liquidateur

Sommaire

Autres articles

some
Portabilité et résiliation du contrat
Cass. Soc. 10 mars 2022 n°20-20898 Les dispositions des articles L 911-8 et L 911-1 du code de la sécurité sociale, dispositions d’ordre public, sont applicables aux anciens salariés licenciés d’un employeur placé en liquidation judiciaire qui remplissent les conditions…
some
Absence de cumul d’indemnisation sur le fondement des articles L 1233-58 et L1235-3 du code du travail
Cass. Soc. 16 février 2022 n° 20-14969 FS-B L’indemnité de l’article L 1233-58 II alinéa 5, qui répare le préjudice résultant pour les salariés du caractère illicite de leur licenciement, ne se cumule pas avec l’indemnité pour licenciement sans cause…
some
Clôture pour insuffisance d’actif et garantie AGS
Cass. Soc., 16 mars 2022, n° 19-20658, FP-B L’AGS garantie les créances antérieures établies par décision de justice même si cette décision de justice est postérieure à la clôture de la liquidation judiciaire. Un apprenti est engagé suivant contrat d’apprentissage…
some
Procédure d’insolvabilité et compétence des juridictions françaises
La compétence exclusive de la juridiction d’ouverture de la procédure principale d’insolvabilité pour connaître des actions dérivant de cette procédure doit s’interpréter strictement.
Licenciement pour motif économique – Salarié inapte
Le licenciement pour motif économique motivé par la cessation d’activité d’une entreprise n’appartenant pas à un groupe dispense l’employeur de la mise en œuvre de la procédure spéciale de licenciement du salarié inapte.
some
La clôture de la procédure collective ne met fin ni à la garantie AGS ni à sa mise en œuvre
L’action du salarié en contestation d’un refus par l’AGS de garantir une créance, est un contentieux autonome dont la recevabilité n’est pas conditionnée par l’existence d’une procédure collective en cours.