webleads-tracker

MENU
Nos expertises Présentation du cabinet Présentation Notre approche Nos départements Nos avocats Nos distinctions Nous contacter Equipe restructuring Agenda / évènements Nos événements Autres événements Lexique Newsletters Rechercher Nos sites internet Réseau Simon Avocats Prévention Procédures collectives Dirigeants Actionnaires / Investisseurs Créanciers Social Opportunités Partenaires Medias Contact Newsletter
SUIVEZ NOUS SUR
la lettre du restructuring
L'actualité juridique et économique des acteurs du restructuring par Simon Associés
simon associés simon associés
Accueil >Actionnaires / Investisseurs
 

Simon Associés conseille la famille Alès et la société Avila dans le cadre d’une restructuration d’Alès Groupe

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Simon Associés a conseillé la famille Alès et la société Avila, actionnaire majoritaire d’Alès Groupe, dans le cadre de la restructuration financière, capitalistique et managériale du Groupe.

Alès Groupe, dont la société Avila, détenue par la famille Alès, est l’actionnaire majoritaire, a annoncé avoir conclu un accord avec ses partenaires financiers permettant notamment un rééchelonnement de la maturité de la dette du Groupe et l’entrée au capital d’un nouvel actionnaire minoritaire, Co-Capital, aux côtés de la famille Alès. Alès Groupe renforce également sa structure managériale en nommant Frédéric Poux en qualité de Président du Directoire.

Le nouvel actionnaire minoritaire Co-Capital est une société holding qui regroupe plusieurs sociétés spécialisées en production et distribution de médicaments et cosmétiques au Maroc. Partenaire de confiance d’Alès Groupe depuis plusieurs années, Co-Capital va souscrire par augmentation de capital 40 % d’Avila, actionnaire majoritaire d’Alès Groupe, pour un montant de 20 millions d’euros, mis ensuite à disposition d’Alès Groupe par compte courant d’actionnaire.

Alès Groupe est présent sur le marché mondial des produits cosmétiques avec Lierac et Jowaé, des produits capillaires avec les marques Phyto, Kydra, Secret Professionnel, Subtil, et sur le marché national de la distribution spécialisée auprès des professionnels de la coiffure. Le Groupe Alès a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires consolidé de 208,3 M€ et emploie 1 124 salariés. L’action est cotée sur Euronext Growth et fait partie de l’indice « Euronext Family Business ».

Frédéric Poux, ancien Président Directeur Général du groupe Afflelou, puis Président du Conseil d’administration de Sport 2000, doit continuer en qualité de Président du Directoire, à renforcer l’équipe de management déjà en place dans les mois à venir. Afin d’intéresser le management à la performance durable de la société, un management package sera mis en place pour un investissement de l’équipe de management situé entre 4 et 5 millions d’euros.

 

Les acteurs du dossier :

  • Conseiller financier stratégique et Chief Restructuring Officer d’Alès Groupe : KRN Finance avec Claude de Craene (associé gérant) ;

  • Banque d’affaires : Lazard avec Nicolas Constant, François Guichot-Perere et Pierre Pasqual ;

  • Conseiller stratégique : Advancy avec Eric de Bettignies (associé fondateur) et Laurence-Anne Parent (Senior-Partner) ;

  • Chiffres : Eight Advisory avec Florent Berkmans (associé), Stéphane Nenez (associé) et Helene Dubly (associée) : diagnostic de la performance, BFR, Prévision d’exploitation et de trésorerie, Vendor assistance ;

  • Avocats :

    • Simon Associés conseille Avila et la famille Alès avec Jean-Charles Simon (associé) et Kristell Quelennec (counsel) ;

    • Willkie Farr & Gallagher et Veil Jourde conseillent Alès Groupe avec une équipe dirigée, pour Willkie Farr & Gallagher par Lionel Spizzichino (associé) assisté de Igor Kukhta (counsel), Audrey Nelson, Batiste Saint-Guily et Célia Jiquel (collaborateurs) et pour Veil Jourde par Géraud Saint Guilhem (associé) assisté de Vincent Ramel et Maxime Saucaz-Laramé (collaborateurs) ;

    • Drai Forget Boché Dobelle conseille Co-Capital avec Emmanuel Drai (associé) et Sarah Kacel (collaboratrice) ;

    • Les obligataires EuroPP sont conseillés par Linklaters, Aymar de Mauléon (associé) et Etienne Lupuyo, Clément Moine et Louis Renucci (collaborateurs) et par Bredin Prat, Olivier Puech (associé) et Hadrien de Lauriston (collaborateur) ;

    • Les créanciers bancaires sont représentés par De Pardieu, Philippe Dubois et Sébastien Boullier de Branche (associés) et Clément Maillot-Bouvier (collaborateur) ;

    • Herbert Smith conseille BNPP au niveau d’Avila, avec Pauline Bournoville (associée) ;

    • Scotto & Associés conseille Frédéric Poux avec Nicolas Menard-Durand (associé) et Charlotte Hazan (collaboratrice).
VOIR AUSSI

Fixation de la date de cessation des paiements après cessation de l’activité professionnelle

Cass. com., 4 juillet 2018, n°17-16.056

- Vu : 1398

Depuis l’entrée en vigueur de la loi du 26 juillet 2005 de sauvegarde des entreprises, l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire ou de liquidation judiciaire d’un commerçant, radié du registre du commerce, n’est plus soumise à la condition que soit établi un état de cessation des paiements antérieur à la radiation.

> Lire la suite

Sur la recevabilité de l’action en responsabilité pour insuffisance d’actif diligentée par les créanciers contrôleurs

Cass.com., 24 mai 2018, n°17-10.005

- Vu : 1438

L’action en responsabilité pour insuffisance d’actif exercée, à titre subsidiaire, par une majorité de créanciers nommés contrôleurs, doit, sous peine d’irrecevabilité, être précédée d’une mise en demeure au liquidateur judiciaire délivrée conjointement par au moins deux d’entre eux.

> Lire la suite


Les plus vus...
Conditions de la conversion de la procédure de redressement judiciaire en liquidation judiciaire
15 mars 2018 - Vu : 13854
La conversion de la procédure de redressement judiciaire en une procédure de liquidation judiciaire n’impose pas la constatation de l’état ...
> Lire la suite
Obtention de délais de paiement dans le cadre d’une procédure de conciliation
6 juillet 2017 - Vu : 10499
La procédure de conciliation a pour objectif de rechercher un accord amiable entre l'entreprise et ses principaux créanciers, ...
> Lire la suite
Contrairement au gage, l’hypothèque ne peut bénéficier de l’attribution judiciaire en cas de liquidation judiciaire
7 septembre 2017 - Vu : 10320
Contrairement au créancier gagiste, le créancier hypothécaire ne peut solliciter l’attribution judiciaire du bien en cas d’ouverture d’une ...
> Lire la suite
Sur les mesures du projet de Loi Pacte concernant les entreprises en difficulté
13 septembre 2018 - Vu : 6065
En matière d’entreprises en difficulté, le projet de loi du Gouvernement relatif à la croissance et à la ...
> Lire la suite
Copyright ©2017 La lettre du restructuring | Création et réalisation Webcd©