Photo de profil - VANSUYPEENE Manon | Juriste | Lettre du Restructuring

VANSUYPEENE Manon

Juriste

Diplômée d’un Master 2 en Droit de la santé et forte d’une expérience en tant que consultante chargée d’affaires réglementaires en industries de santé, Manon Vansuypeene apporte son expertise juridique et technique sur toutes les questions réglementaires qui se posent tout au long du cycle de vie des produits de santé (médicaments, dispositifs médicaux, produits biologiques et issus des biotechnologies, dispositifs médicaux de diagnostic in vitro…).

CARRIÈRE :

Élève-Avocat
SIMON ASSOCIES
Depuis 2021

Consultante chargée d’affaires réglementaires
EFOR HEALTHCARE
2019 - 2020

Juriste Stagiaire
HOUDART ET ASSOCIES
2017

FORMATION :

Master 2 Droit de la santé spécialité Droit médical et pharmaceutique

Master 1 Mention Droit privé et sciences criminelles, spécialité droit privé et judiciaire

LANGUES PARLÉES :

Français
Anglais

 

 

Lire plus

Sommaire

Les plus vus

some
Conditions de la conversion de la procédure de redressement judiciaire en liquidation judiciaire
La conversion de la procédure de redressement judiciaire en une procédure de liquidation judiciaire n’impose pas la constatation de l’état de la cessation des paiements, seule l’impossibilité manifeste du redressement devant être caractérisée.
some
Obtention de délais de paiement dans le cadre d’une procédure de conciliation
La procédure de conciliation a pour objectif de rechercher un accord amiable entre l'entreprise et ses principaux créanciers, afin de résoudre les difficultés qu'elle peut rencontrer.
some
Contrairement au gage, l’hypothèque ne peut bénéficier de l’attribution judiciaire en cas de liquidation judiciaire
Contrairement au créancier gagiste, le créancier hypothécaire ne peut solliciter l’attribution judiciaire du bien en cas d’ouverture d’une procédure de liquidation judiciaire à l’égard de son débiteur.
some
Sur les conditions de la compétence du juge-commissaire en cas de contestation de créances
Le juge-commissaire est compétent pour statuer sur l’admission ou le rejet de la créance déclarée à condition que les contestations soulevées par le créancier soient dépourvues de sérieux et ne soient pas susceptibles d’exercer une influence sur...